Envisagez l’EHPAD avec la maladie de Parkinson

04/07/2018

C'est une maladie du système nerveux qui affecte principalement les mouvements. Elle se développe progressivement en commençant le plus souvent par un tremblement à peine perceptible. C'est une pathologie dégénérative qui résulte de la mort lente des neurones du cerveau. Il faut parfois envisager un EHPAD à cause de la maladie de Parkinson.

Vivre avec la maladie de Parkinson

De nos jours, les traitements disponibles permettent de diminuer les symptômes et de ralentir la progression de la maladie. Ils sont assez efficaces. On peut vivre avec cette pathologie plusieurs années. L'âge moyen de l'apparition de la maladie en France est de 57 ans. Les symptômes sont souvent confondus avec le vieillissement normal de la personne. Au fur et à mesure qu'ils s'aggravent, le diagnostic devient de plus en plus évident. Au moment des premiers symptômes, on estime que 60 à 80% des cellules nerveuses seraient déjà détruites. L'origine de la maladie reste encore inconnue. Les scientifiques s'entendent pour dire que des facteurs génétiques et environnementaux interviendraient sans pour autant le définir clairement. L'évolution varie selon les patients.

Le placement en EHPAD

La maladie de Parkinson est souvent accompagnée de différents problèmes : difficulté de penser, troubles de l'humeur, de la déglutition, de sommeil, d'incontinence, des étourdissements, vertiges, fatigue, douleur, dépression, anxiété, perte de mémoire. Dans certains cas, il devient impossible de se mouvoir. En France, cette pathologie touche environ 827 personnes pour 10.000 habitants soit un peu moins de 1%. Elle représente la deuxième maladie neurodégénérative après l'Alzheimer. Il existe des EHPAD spécialement conçus pour recevoir les patients atteints de cette pathologie. Il est important de bien choisir l'établissement afin que le matériel disponible tienne compte des difficultés liées à la maladie. L'essentiel est que l'ensemble du personnel soit sensibilisé à la pathologie de Parkinson. Lorsque l'accueil en EHPAD devient nécessaire, la prise en charge doit être parfaitement adaptée au projet de vie de chaque malade.

Partager cette actualité avec vos proches :

Pourquoi passer par un courtier en assurance santé ?

28/06/2018

Un courtier en mutuelle santé a pour rôle d’assurer les échanges entre les compagnies d’assurance et le client. Il est important qu’il ne dépende pas des assureurs pour mieux vous représenter. Le courtier en assurance est différent de l’agent d’assurance qui lui, est mandaté par la compagnie d’assurance. Il est chargé d’orienter le client et de l’aider à trouver une solution adéquate. Il assure les négociations auprès des compagnies d’assurance, trouve les meilleures garanties de mutuelle santé au meilleur prix. Un courtier en assurance santé vous questionnera, car il essaie de savoir quelles sont les raisons qui vous poussent à rechercher une assurance santé, il analysera votre situation socio-économique afin de vous aider à trouver la solution la mieux adaptée à votre cas.

Les avantages du recours à un courtier en assurance santé

Passer par un courtier en assurance santé comme Samassur vous permet de gagner du temps et d’économiser de l’argent. Il s’agit d’un professionnel qui a une parfaite maîtrise du milieu alors il vous aidera à éviter toute incompréhension sur les garanties. Le courtier vous présente plusieurs offres, trouve des produits spécifiques à vos besoins. Pas besoin de passer de longues heures au téléphone ou de passer en revue les sites Internet. Le courtier s’occupe de l’intégralité de la démarche. Par ailleurs, le courtier en mutuelle santé se doit de respecter certaines obligations d’information ainsi que son devoir de conseil. 

Autres informations concernant le courtier en assurance santé

Vous avez la possibilité de faire appel à un courtier de complémentaire santé en utilisant Internet. Le courtier va vous proposer de nombreuses offres et garanties et vous évitera d’avoir à passer par de multiples compagnies d’assurance et mutuelles. Il vous présentera un comparateur clair avec toutes les garanties requises. Pour choisir un courtier en assurance santé, vous devez vous assurer que celui-ci bénéficie d’une assurance responsabilité civile professionnelle et qu’il dispose d’une garantie financière auprès d’une banque. Par ailleurs, vous devez analyser ses talents de négociateur, son dynamisme et son indépendance face aux assureurs.

Partager cette actualité avec vos proches :

Quelle importance de contacter un médecin nutritionniste ?

21/06/2018

Une bonne santé est parfois synonyme d’une bonne alimentation. Mais bien manger n’est certainement pas une question de quantité ou de fréquence, mais plutôt une question de qualité. Ainsi, la valeur nutritionnelle est donc au centre de la bonne alimentation et, donc aussi, la garantie d’une bonne santé. Mais nous ne disposons pas tous des connaissances appropriées en matière diététique.  Il est donc bon de suivre les conseils d’un nutritionniste et nous en verrons les raisons.

À la connaissance du spécialiste

Avant de penser à consulter un médecin nutritionniste, il convient de prendre quelques renseignements importants sur ses prérogatives. Un nutritionniste est un expert de la nutrition et de l’alimentation. Il s’occupe de tous les problèmes relatifs à l’absorption et l’assimilation des substances nécessaires à la survie. Le médecin nutritionniste est donc qualifié pour prescrire à quiconque l’éducation alimentaire nécessaire pour le maintien de la santé.

Les raisons de se tourner vers un médecin nutritionniste

Les raisons de se tourner vers un nutritionniste tel que Jean Michel Cohen sont multiples et offrent divers avantages. Pour les personnes en quête de perte du poids, le médecin nutritionniste est le conseiller idéal pour une diète dont les effets se feront sentir rapidement et demeureront efficaces. Les conseils alimentaires fournis par le médecin nutritionniste aident à prévenir les maladies cardiovasculaires. Plusieurs troubles gastro-intestinaux ont pour origine l’indigestion suite à une alimentation inappropriée. Le médecin nutritionniste, en tant que spécialiste, sait déterminer l’alimentation adéquate pour son patient afin d’améliorer sa santé. Si l’on est diabétique, le médecin nutritionniste sera d’une grande aide dans le contrôle de la glycémie et dans les prescriptions alimentaires. Les cas spécifiques issus des troubles comportementaux ou des changements dans différents moments de la vie d’une femme exigent, eux aussi, une alimentation particulière pour rester en pleine forme

Le médecin nutritionniste a la maîtrise des aliments à recommander afin de retrouver l’équilibre approprié. Les sportifs trouveront leur compte, ainsi que ceux souffrant d’allergies ou d’intolérances alimentaires. Le nutritionniste traitera chaque cas selon sa spécificité, prescrivant le nécessaire et le régime adapté pour une santé saine. Nous pouvons également faire mention des recommandations nutritives adaptées pour les enfants, afin de favoriser leur croissance et leur développement, ou pour les personnes présentant des maux particuliers telle que la fatigue chronique à laquelle une saine alimentation est souvent le remède miracle longtemps recherché.  

Partager cette actualité avec vos proches :

Pourquoi privilégier l’usage des cosmétiques bio ?

11/06/2018

De nos jours, la plupart des femmes utilisent les cométiques bio pour paraitre belles et être en bonne santé. Ce qui ne laisse pas indifférents les laboratoires et concepteurs de produits de soins. A présent, ces professionnels du cosmétiques s’attellent à élaborer et à concevoir des produits bio, naturels, écologiques et pratiques.

Pourquoi utiliser les produits bios ?

En utilisant les cosmétiques bios, vous bénéficiez d’un atout et pas les moindres, la bonne santé. Vous vous épargnez entre autres à l’exposition des composants agressifs à la santé comme : pesticides, substances synthétiques ou provenant de la pétrochimie… tandis que les produits bio contiennent des composants purs et naturels.

En choisissant également les produits bios labélisés, vous préservez la nature et participez à sa protection. Ce qui constitue un acte écoresponsable. Les produits labélisés bio vont de pair avec les cosmétiques non essayés sur les animaux. De nos jours, les éco-concepteurs privilégient les cosmétiques non polluants et utilisent les cosmétiques biodégradables afin de ne pas s’exposer le gaspillage et la pollution pour préserver votre santé.

Les produits bios présentent aussi un avantage d’être moins coûteux que les cosmétiques conventionnels comme c’est le cas dans les parfumeries. Vous pouvez aussi vous faire plus d’économies en fabriquant vous-même vos produits de beauté.

Produits bios : conflit des labels ?

Cette décennie est celle des cosmétiques bios. De nos jours, on met plus l’accent que sur la consommation saine : boisson bio, aliments bio sans oublier produits de beauté bio. Pour ce qui est du cosmétique, on trouve plus les produits naturels sur le marché ce qui vous donne un embarras de choix. Et comment faire le bon choix ? Choisir les labels certifiés. Vous trouvez par exemple sur le net, les boutiques spécialisées dans la vente des produits de soins bio authentifiés par les institutions françaises à l’image de Comme Avant. Cependant, qu’est-ce qu’un produit bio et labélisé ? Un cosmétique certifié et labélisé bio, est un produit qui respecte certains principes et rempli un cahier de charge bien établi exigé par les organes libéraux.

Partager cette actualité avec vos proches :

Arrêt du tabac : les méthodes 

24/05/2018

À l’image de la hausse du paquet de cigarettes classiques qui ne cesse d’augmenter, les conséquences du tabagisme coûtent elles aussi de l’argent. Considéré comme une « drogue », le tabagisme coûte 10 milliards d’euros environ à la société, et ce, pour prendre en charge les patients malades à cause du tabac, les maladies chroniques liées au tabac – hypertension, broncho-pneumopathie chronique notamment – mais aussi pour mener à bien les campagnes de prévention notamment. Parce que le tabac est responsable de 66 000 décès en France et surtout, est devenu la première cause de mortalité évitable, à l’image des 2 000 personnes qui arrêtent de fumer chaque jour, il existe de nombreuses solutions pour relever ce défi. 

La cigarette électronique 

La cigarette électronique est un dispositif qui permet de récréer de manière artificielle de la vapeur aromatisée. Vapeur qui contient ou non de la nicotine. Outil utilisable en marge d’autres dispositifs, la cigarette électronique est un bon moyen d’entamer son sevrage tabagique. Aujourd’hui, il existe des modèles qui ressemblent à la cigarette classique, mais aussi d’autres de forme cylindrique, les modèles « Ego ». Il est également possible d’opter pour des « Mod » ou des « Box » qui sont des e-cig de dernière génération. Ces dernières permettant alors de régler la puissance de la vapeur, de présenter une plus grande autonomie de batterie notamment. Le tout, est d’opter pour le modèle qui correspond le plus à son besoin, mais aussi et surtout, de réduire peu à peu le taux de nicotine contenu dans l'e-liquide. 

Les patchs et les gommes

En faisant le test de Fagerström, il est alors possible d’évaluer sa dépendance chimique à la nicotine. Ensuite, selon les préférences, il existe des patchs et des gommes à mâcher. 

Les patchs permettent de soulager les symptômes liés au sevrage tabagique. Leur teneur en nicotine variable permet alors d’adapter le traitement en lien avec l’intensité de la dépendance. Il suffit pour cela, d’appliquer un patch sur la peau pendant une durée d’un mois en général. Là encore, il convient de réduire progressivement la teneur en nicotine. Le patch se laisse alors sur la peau, entre seize heures et une journée selon le cas. 

Tout comme les patchs, les gommes permettent de soulager les symptômes de manque. Mais contrairement aux patchs, les gommes se présentent sous forme buccale et s’utilisent en général sur une période de trois mois. Et, rien n’empêche de combiner les deux pour calmer une envie brusque de fumer. Il existe également des comprimés à base de nicotine que l’on dépose sous la langue ou que l’on suce. À chacun de trouver l’alternative qui lui convient le mieux. 

La médecine douce

Rien de tel que de se rapprocher de sa mutuelle pour savoir si elle prend en charge totalement ou rembourse partiellement la prise en charge de l’arrêt du tabac. Et pour cause, l’acupuncture, l’homéopathie, l’hypnose ou encore une psychothérapie comportementale et cognitive notamment aident à bien préparer le sevrage, réduire les symptômes de manque et éviter le phénomène de récidive. L’avantage notamment de la psychothérapie comportementale et cognitive, c’est de prendre pleinement conscience de son problème, mais aussi d’être pris en charge pour les effets connexes que sont l’anxiété et la dépression et de se voir administrer alors du Zyban®, un médicament qui facilite le sevrage.

L’inhaleur

Dernier outil destiné au fumeur qui souhaite en finir avec le tabac : l’inhaleur. Il s’agit d’un petit objet dont l’apparence est semblable à un porte-cigarette et qui se compose d’un embout avec une cartouche. Contenant de la nicotine, il permet alors en mimant l’acte de fumer, soulager le manque. 

 « On a deux vies, et la deuxième commence quand on se rend compte qu'on n'en a qu'une », Confucius.

Partager cette actualité avec vos proches :