La cup en trois questions

30/09/2019

Vous n’avez pas pu passer à côté de l’info ces derniers mois. La cup a révolutionné le quotidien de nombreuses femmes. D’abord, elle ne coûte qu’une quinzaine d’euros et permet d’économiser beaucoup d’argent. Ensuite, elle évite les déchets que l’on produit avec les autres moyens de protections menstruels. Beaucoup l’ont adopté et d’autres se posent encore des questions à son sujet. Cet article tente d’y répondre.

La cup c’est quoi ?

Il s’agit d’une petite coupe fabriquée en silicone chirurgical. On la place dans le vagin et elle récupère le sang des règles. Pour la placer, c’est très simple, il suffit de suivre le mode d’emploi sur becup.fr. Pour la retirer, il suffit de tirer sur le petit morceau de silicone que l’on sentira à l’intérieur. On peut la garder entre 6 à 8 heures.

Est-ce que la cup est propre ?

La cup peut être lavée à l’eau claire dans n’importe quel cabinet de toilette pourvu d’un lavabo. Bien entendu, il est toujours préférable de la nettoyer chez soi dans un environnement familier. D’ailleurs, l’endroit idéal pour la retirer, c’est sous la douche. Mais quand on est en déplacement ou au travail on a deux solutions. Soit on la passe sous l’eau du robinet et on fait bien attention de laisser l’évier propre derrière nous, soit on la met dans un contenant spécial pour la laver.

La cup est-elle faite pour moi ?

Il y a des femmes qui ne sont pas forcément à l’aise avec une protection interne. Dans ce cas, nous vous conseillons d’aller voir les culottes menstruelles. D’autres se demandent si elle va rester en place ou ne va pas être trop grande ou trop petite. Sachez qu’il en existe de différentes tailles. Demandez conseil à votre gynécologue. Mais le meilleur moyen reste de les essayer. Si vous la sentez trop petite ou qu’elle a tendance à bouger, prenez la taille au-dessus et vous vous sentirez tout de suite beaucoup mieux.