L’isolement des seniors, une vraie question dans les territoires ruraux de l’Indre

19/08/2019

Même si la grande période de l’exode rural est largement derrière nous, la France est confrontée à un phénomène croissant de désertification de ses territoires ruraux. En effet, il semble que les grandes métropoles continuent à aspirer la croissance démographique, au détriment des villes moyennes et par ricochet des zones rurales. Dans un département à majorité rurale comme l’Indre, la question est particulièrement aiguë, avec des jeunes qui partent travailler à l’extérieur du département. De fait, Châteauroux, la préfecture du département, est une ville sinistrée, et n’offre guère de perspectives professionnelles suffisantes. Ainsi, de nombreux seniors en Indre se retrouvent en situation d’isolement, pour lesquels il faut trouver des solutions.

Habiter une résidence pour séniors pour rompre l’isolement

Il arrive que la vie fasse que l’on se retrouve seul avant même d’avoir atteint le seuil de la vieillesse. Dans les zones rurales, cela peut commencer à poser problème si la personne seule éprouve des besoins spéciaux en terme de soins ou de mobilité par exemple. Pour parer à cela, une bonne solution consiste à anticiper, en faisant le choix d’intégrer une résidence spéciale pour séniors. Par exemple, il existe une résidence pour séniors à Châteauroux, en plein centre-ville, équipée de nombreux services qui la rendent très agréable. 

La création de maisons de santé, une réponse aux déserts médicaux

Dans le département de l’Indre, les territoires ruraux rentrent dans la catégorie de ce que l’on appelle des « déserts médicaux ». Cela signifie que trop peu de professionnels de santé viennent s’y installer, ce qui n’est pas sans poser problème pour une population globalement vieillissante dans ces zones. Ainsi, le gouvernement a apporté une réponse à cette question par la généralisation des maisons de santé dans les territoires. L’idée est de regrouper les professionnels de santé d’un territoire donné dans un même établissement, afin d’offrir des services conjoints de santé à la population.