Infection urinaire : comprendre la cause pour mieux la traiter

25/02/2019

L’infection urinaire est une infection provoquée par une bactérie, qui peut toucher des organes tels que la vessie, l’urètre, le rein ou la prostate. Au cas où elle remonte jusqu’au rein, elle peut être la cause d’une pyélonéphrite. Ces infections urinaires sont dans la majorité des cas observées chez les femmes, mais peuvent également toucher les enfants et les hommes, en particulier les seniors. Quelle est la cause d’une infection urinaire ? Quels sont ses symptômes et ses traitements ?

Cause de l’infection urinaire

L’infection urinaire est causée dans 90 % des cas par l’infiltration du système urinaire par les bactéries Escherichia coli à travers l’urètre. Leur développement est par la suite à l’origine d’une inflammation. Si cette infection est plus présente chez la femme, c’est dû à taille de l’urètre, qui est proche de l’anus où se multiplient ces bactéries. Par ailleurs, on note également l’existence des cystites dites interstitielles. Cette infection de l’urine ou de la paroi est rare, mais plus chronique. Elle est la cause de l’infection urinaire à répétition, cependant aucune présence de germes n’est constatée.

Chez l’homme, l’infection urinaire est généralement provoquée par une augmentation du volume de la prostate qui empêche la vessie de fonctionner de manière optimale. De ce fait, l’urine y séjourne plus longtemps que la normale, ce qui facilite la prolifération des bactéries. D’autres causes peuvent également être mises en avant : rapports sexuels, douche vaginale ou un urètre court. Intéressons-nous à présent aux signes et traitements pour tout savoir sur l’infection urinaire.

Symptômes et traitement de l’infection urinaire

L’apparition des symptômes de l’infection urinaire est fonction du sexe, de l’âge, de la nature et du niveau de gravité de l’infection. Ils peuvent se présenter sous formes : de douleurs ou brûlures lors de la miction, de nausées, de fièvres, de frissons, de douleurs au rein, d’envie répétée d’uriner et d’urines malodorantes et troubles.

Pour le traitement d’une cystite mineure, il suffit généralement de prendre un traitement antibiotique de 3 jours. Dans la mesure où l’infection urinaire est plus grave, le médecin peut préconiser un traitement d’une à 2 semaines. Les infections urinaires récidivantes, cependant, nécessitent un traitement d’antibiotiques à faibles doses durant plusieurs mois.

Partager cette actualité avec vos proches :