Envisagez l’EHPAD avec la maladie de Parkinson

04/07/2018

C'est une maladie du système nerveux qui affecte principalement les mouvements. Elle se développe progressivement en commençant le plus souvent par un tremblement à peine perceptible. C'est une pathologie dégénérative qui résulte de la mort lente des neurones du cerveau. Il faut parfois envisager un EHPAD à cause de la maladie de Parkinson.

Vivre avec la maladie de Parkinson

De nos jours, les traitements disponibles permettent de diminuer les symptômes et de ralentir la progression de la maladie. Ils sont assez efficaces. On peut vivre avec cette pathologie plusieurs années. L'âge moyen de l'apparition de la maladie en France est de 57 ans. Les symptômes sont souvent confondus avec le vieillissement normal de la personne. Au fur et à mesure qu'ils s'aggravent, le diagnostic devient de plus en plus évident. Au moment des premiers symptômes, on estime que 60 à 80% des cellules nerveuses seraient déjà détruites. L'origine de la maladie reste encore inconnue. Les scientifiques s'entendent pour dire que des facteurs génétiques et environnementaux interviendraient sans pour autant le définir clairement. L'évolution varie selon les patients.

Le placement en EHPAD

La maladie de Parkinson est souvent accompagnée de différents problèmes : difficulté de penser, troubles de l'humeur, de la déglutition, de sommeil, d'incontinence, des étourdissements, vertiges, fatigue, douleur, dépression, anxiété, perte de mémoire. Dans certains cas, il devient impossible de se mouvoir. En France, cette pathologie touche environ 827 personnes pour 10.000 habitants soit un peu moins de 1%. Elle représente la deuxième maladie neurodégénérative après l'Alzheimer. Il existe des EHPAD spécialement conçus pour recevoir les patients atteints de cette pathologie. Il est important de bien choisir l'établissement afin que le matériel disponible tienne compte des difficultés liées à la maladie. L'essentiel est que l'ensemble du personnel soit sensibilisé à la pathologie de Parkinson. Lorsque l'accueil en EHPAD devient nécessaire, la prise en charge doit être parfaitement adaptée au projet de vie de chaque malade.

Partager cette actualité avec vos proches :