Sport et cosmétiques font-ils bon ménage ?

15/02/2017

Rien de tel pour faire rêver ces dames qu’un athlète au corps huilé, sortant serviette sur l’épaule du vestiaire… Mais il suffit de peu pour casser le mythe. Bronzage vanille-fraise au format short de sport, irritations mal placées dues au frotti-frotta du caleçon pendant l’effort ou muscles endoloris qui transforment le bellâtre en mollusque geignard incapable de se lever du canapé… Pour calmer la surchauffe après un entraînement un peu costaud, éviter les coups de soleil quand on joue les apprentis surfeurs ou se prémunir contre les rougeurs, quelques must-have que les futurs champions ne manqueront pas de glisser dans leur sac de sport.

Se protéger pour performer

Échauffements, irritations et ampoules sont le lot des courageux que l’effort ne rebute pas. Les adeptes du running en savent quelque chose. Pour pallier le problème, essayez, par exemple, une crème anti-frottements avant effort à base de beurre de karité, aloe vera bio et centella asiatica. Appliquée avant de se lancer sur la piste, elle prépare, assouplit et protège la peau, grâce à un film gras résistant à l’eau et à la transpiration.

Autre solution, pour soulager les zones douloureuses quand vous avez a un peu forcé ou avant une séance de sport pour préparer le corps à l’exercice, vous frictionner avec certains baumes dont la recette est inspirée de la pharmacopée chinoise. Essayez-en un, l’onguent chauffant stimule en profondeur l’énergie yang du rein et pénètre le méridien du foie, qui gouverne les muscles et les tendons.

Après un entraînement intensif par grosse chaleur, impossible de zapper la case ablutions à grandes eaux… pour peu que l’on souhaite rester fréquentable. Nous vous conseillons un gel douche à l’Arnica, spécialement formulé pour les sportifs. À la fois stimulant et relaxant grâce à ses huiles essentielles de romarin et de lavande, il redonne de l’énergie au marathonien épuisé.

Enfin, pris dans l’enthousiasme de l’effort, on a tendance à oublier le soleil qui tape, notamment lorsque la brise marine rafraîchit le véliplanchiste ou le bel éphèbe en pleine séance de jogging sur le sable. C’est pourquoi un gel solaire protection UVA et UVB, spécialement conçu pour la pratique sportive n’est jamais de trop. Transparent à absorption rapide, non gras et non collant, il s’applique en deux temps, trois mouvements et résiste à l’eau. Prêt pour votre prochaine séance ? Attention au faux-départ, pensez avant tout à commander vos produits dans une parapharmacie en ligne de référence !

Partager cette actualité avec vos proches :