Savoir repérer les petits pièges d’un contrat de complémentaire santé

07/11/2012

Un contrat de complémentaire santé propose souvent de nombreux avantages, cela afin de se démarquer de la concurrence. Mais il n’est pas non plus rare que des contrats dissimulent certains petits pièges, visant à limiter la prise en charge. Et la plupart du temps, ces petits pièges passent inaperçus aux yeux des futurs adhérents. Voici alors quelques informations utiles qui pourraient peut-être vous aider à mieux les distinguer.

Délais d’attente et plafonds de remboursement

Les délais d’attente représentent un certain laps de temps durant lequel certaines garanties santé ne peuvent pas encore jouer. En d’autres termes, vous ne serez pas remboursé sur le poste santé concerné si vous vous situez encore dans le délai d’attente imposé. A savoir que les délais d’attente sont fréquemment rencontrés au niveau des postes santé les plus onéreux tels que l’optique, le dentaire, l’hospitalisation, etc. Attention, car certains délais d’attente peuvent même atteindre jusqu’à 12 mois !

Quant aux plafonds de remboursements, il s’agit d’un montant au-delà duquel certaines garanties santé ne pourront plus entrer en jeu. En d’autres termes, si vous dépassez le plafond en dentaire, alors vos soins dentaires restants ne pourront plus être remboursés. Aussi, attention aux pourcentages de remboursement particulièrement élevés, qui peuvent être combinés à de trop faibles plafonds de remboursement.

Les garanties

On rencontre aussi souvent des contrats proposant des garanties « tape à l’œil » qui ne représentent finalement pas grand-chose en termes de remboursement. Cela se vérifie surtout au niveau des postes santé tels que le dentaire et l’optique : à cause des très faibles tarifs de convention proposés sur ces postes santé, même des pourcentages très élevés ne signifient pas grand-chose au final, alors qu’il vous aura fallu y mettre un certain prix pour pouvoir en bénéficier. Pour ces postes santé figurant parmi les plus lésés en termes de tarifs de convention, mieux vaut privilégier les forfaits.

Partager cette actualité avec vos proches :

Comments are closed.