Poids et sommeil

15/06/2012

Parfois, la pensée guide nos actes et la plupart d’entre nous mange beaucoup après un long sommeil. Cela à force de penser qu’on a faim après s’être endormi un bon bout de temps.

Réciprocité de la situation

En général, un manque de sommeil, survenant régulièrement, peut conduire à des perturbations du métabolisme et de la prise alimentaire à l’origine d’un surpoids.

Et inversement, un excès pondéral mène dans certains cas à des troubles du sommeil.

Et les recherches?

Une étude scientifique menée par les chercheurs de l’Université de Berkeley a montré que le manque de sommeil aurait un impact vis-à-vis de nos choix diététiques.

Partager cette actualité avec vos proches :

Comments are closed.