Quand les aliments nous font souffrir

22/04/2012

Les apports nutritionnels sont assurés à note organisme par l’alimentation. Ils permettent le maintien de la santé et la lutte contre les maladies. La mal bouffe qui se manifeste, soit par la surconsommation, soit par le régime restrictif peut être source de nombreuses maladies car elle entraine des  carences en éléments nutritionnels.

L’alimentation est un facteur important pour le maintien de la santé. En effet, les éléments nutritionnels contenus dans les aliments que nous consommons assurent chacun des rôles spécifiques dans tous les systèmes permettant à notre organisme de bien fonctionner et de faire face aux vecteurs de maladies tels que le virus, les bactéries, les parasites ainsi que tous les autres microorganismes responsables de diverses pathologies.

Cependant, l’alimentation peut aussi être un des facteurs de morbidité.. En effet, une des caractéristiques de la société actuelle est qu’on mange mal. La surconsommation est partout. On mange pour la satiété, pour le plaisir sans se soucier des effets sur la santé. La mal bouffe peut également se manifester par le fait de ne rien manger du tout. Cela concerne particulièrement les personnes pour qui la silhouette est plus importante que la santé. Bien sûr, elles mangent, mais peu. Elles ont toujours tendance à sauter le petit déjeuner qui est vital pour notre organisme.

Les conséquences de la mal bouffe

Bref, la surconsommation se manifeste par le fait de manger en quantité mais pas en qualité. Les apports nutritionnels ne sont pas assurés. Il en est de même pour les régimes minceurs souvent trop restrictifs. Et les résultats de ces deux modes d’alimentation sont identiques: la carence en nutriments qui est souvent à l’origine d’innombrables maladies.

Partager cette actualité avec vos proches :